Riberot et moi

Riberot et moi

30 millions d'amis, histoire de deux poneys martirisés

Dans cet article, qui est entièrement copié sur le site 30 millions d'amis, que je vous conseille fortement, voici un apperçu de la cruauté humaine envers nos amis les chevaux. Lisez cette triste histoire et souvenez vous en.

 

Maltraitance - Deux poneys sont morts à l'issue d'un martyre de 3 ans !

Laissés à l'abandon, sans nourriture ni soins, deux équidés ont dû être euthanasiés. Leur propriétaire a été condamné grâce à la Fondation 30 Millions d'Amis et au CHEM, parties civiles au procès.

Au mois de mai 2009, près de Grandvilliers (60), deux grands poneys en détresse sont signalés aux enquêteurs du CHEM (Centre d’Hébergement et de protection pour Equidés Maltraités). Les animaux sont extrêmement maigres et présentent des fourbures avancées.
Il s’agit d’un mâle et d’une femelle, respectivement âgés de 13 et 11 ans. Privés d’eau et de nourriture, ils peuvent à peine tenir debout : « Cela faisait 3 ans qu’ils étaient dans cette situation, témoigne Laetitia Bos, présidente du CHEM. La DSV [Direction des Services Vétérinaires, NDLR] avait déjà averti le propriétaire, mais il n’y a eu aucun changement, et aucun suivi,  déplore la jeune femme. » Prévenue, la Gendarmerie ne peut que constater l’état dramatique dans lequel se trouvent les animaux. La souffrance est telle que les poneys, à bout de force, devront être euthanasiés sur place. Une plainte pour sévices graves sur animaux est alors déposée.

Interdiction définitive de posséder des chevaux

Le propriétaire, absent le jour de son procès, n’a fourni aucune explication et son avocat s’en est violemment pris aux associations de protection animale. La Juridiction de proximité de Beauvais (60) l’a condamné (11/05/10)  à 200 euros d’amende, 100 euros de dommages et intérêts et 150 euros au profit de la Fondation et du CHEM. Une amende complaisante si on la compare au martyre subi par les poneys durant ces trois longues années ! La Fondation 30 Millions d’Amis et le CHEM saluent néanmoins la peine complémentaire qui interdit définitivement à cet homme de posséder des chevaux.

Dans le cadre d’un récent partenariat, la Fondation 30 Millions d’Amis et le CHEM mènent désormais une action commune en faveur des équidés en détresse. Cette nouvelle affaire intervient peu de temps après la condamnation d’un homme à 8 mois de prison ferme pour actes de cruauté envers les chevaux, en mars 2010.



30/12/2013
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Nature pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres